Victor Martinez Caliz

2022

Victor Martinez Caliz est né en 1990 à Murcia en Espagne. Il débute la danse au Conservatoire Professionnel de Danse de Murcia en 2008 à l’âge de 18 ans. En 2011, il est Lauréat du concours Tiempo en Danza, ce qui lui ouvre les portes du Conservatoire Supérieur de Danse de Madrid (CSDMA) où il danse des pièces de William Forsythe, Nacho Duato, Ohad Naharin, Itzig Galili, Muriel Romero... Il rejoint le Ballet Preljocaj en 2015.

2015. 7 ans déjà. Le temps d'un cycle. La fin progressive d’un chapitre avant le suivant. Ici ? Ailleurs ? Si tu n’es pas sportif de haut niveau, il est difficile de comprendre ce qu’il se passe dans la tête d’un danseur après 30 ans.

Jeanloup Sieff, qui a beaucoup photographié la danse, écrit:
« J’ai toujours éprouvé une grande tendresse pour ceux dont le corps est le moyen d’expression, l’outil, car, contrairement à celle des autres artistes (peintres, musiciens, écrivains,…) leur carrière s’arrête au moment même où ils parviennent à la totale maîtrise de leur art.
(…)
Leur pathétique dépendance au temps qui passe m’a toujours attiré, car, ayant voué leur existence à la maîtrise corporelle et à la perfection plastique dans une lutte quotidienne et harassante, ils se retrouvent seuls au bord de la route sitôt que leur corps les abandonne, alors qu’ils sont encore en pleine jeunesse.»

Le regard de Victor peut être très noir. Pourtant sa voix est si douce en toutes circonstances.
Il est traversé par ses paradoxes. Je ressens sa bienveillance meurtrie.

J’ai pris cette photo il y a quelques heures. Et je brûle de la partager avec toi.
Aucun artifice ni retouche. J’ai appuyé sur le déclencheur. Voilà tout.
Et voilà Victor, qui s’arrête un instant, le temps de la réflexion. Mais le corps lui, a besoin de bouger. Encore.