Ethiopia

Urbaine & Humaine

2017

L'Ethiopie est pauvre, mais son peuple est fort.

 

Le pays n'a jamais connu la colonisation, malgré un fort goût pour les pâtes et les pizzas, grâce à des italiens un peu envahissants mais reconduits plusieurs fois à la frontière.

Malgré sa force, ce peuple connait une vie difficile. La montée constante des prix liée à l'afflux des expatriés(1) ne facilite pas la vie des locaux à Addis-Abeba. Tout se négocie âprement. On cherche du travail sur des panneaux recouverts d’offres d’emploi au coin des rues. Les femmes travaillent aussi dur que les hommes. Les enfants n’ont pas le même regard dans la ville qu’à la campagne. La ville envoute le voyageur. La ville étouffe la fourmilière.

Le pays développe massivement ses infrastructures routières et immobilières, à renfort d'avions remplis de travailleurs immigrés chinois. Lendemains meilleurs ? Fin programmée de nombreuses traditions ? Perte d’identité ? Profitons de l’instant.

Un sourire trouvera toujours un sourire.
Votre bienveillance sera toujours récompensée.

(1) l'ONU a établit un de ces deux centres d'activités principaux d'Afrique, à Addis-Abeba.

christophe-keip-white-loRes NEW SMALL.pn

vers les 2
autres galeries